X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Tous les articles concernant: théâtre
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | »
Reportage photo - Théâtre Kléber-Méleau
L'auditoire vous emmène dans les coulisses des théâtres lausannois ! Cette série de reportages photo vous fera découvrir l'architecture, les décors, les costumes et l'ambiance de ces institutions légendaires. On débute avec le Théâtre Kléber-Méleau.
A la découverte du petit barbare!
Un être tourmenté. Voilà ce qu’est le petit barbare. Invité dans les rêves de ce personnage atypique aux traits citadins, le public se retrouve, à l’image du personnage, quelque peu perdu dans une société de contraintes.

C’est la pénombre. Pas un bruit. Les secondes passent, toujours rien. Mais que se passe-t-il? La pièce n’a pas encore débuté mais la tension se fait déjà sentir. C’est alors qu’une actrice apparaît dans un halo de lumière, debout et immobile, tournée vers l’autre partie de la salle plongée dans l’ombre. Elle ne dit rien, mais elle est là. Seule sa présence a de l’importance pour le moment. Soudainement, une voix surgit de l’obscurité. Celle d’un homme tourmenté, qui s’adresse au public par une complainte récurrente.

Par ses lamentations, sa voix lancinante critique l'image d'une société organisée autour de...  Lire la suite »
Fécule is opened !
Ce 25 avril, le festival Fécule a débuté avec joie, bonne humeur et nourriture gratuite. C'est Sorry, we are closed qui a ouvert le bal, seconde pièce d’Elizabeth Leemann en anglais, interprétée par la Black Sheep Theatre Company

Sorry we are closed, en anglais, surtitré en français (très pratique, malgré les décalages avec la scène), se compose de trois pièces présentant trois mondes en faillite. Dans la première, Buttercup, un couple de fermiers se voit contraint de vendre son dernier poulain à naître pour payer les factures. Or, par malheur ou bonheur, le petit poulain, Buttercup, naît affublé d’une corne ou, pour parler en langage vétérinaire, d’une protubérance biologique accidentelle. Doit-on encore le vendre ? Malgré quelques passages manquant de rythme et une fin un peu abrupte, les personnages, colorés et loufoques, tel le journaliste ami des licornes et ...  Lire la suite »
Sensuellement vôtre


Du 11 au 17 avril, la Grange de Dorigny a accueilli $.T.O.r.M., adaptation libre du Théorème de Pasolini, mise en scène par Vincent Bonillo.

Théorème impressionne depuis longtemps Vincent Bonillo. Plus qu’un film, cette œuvre représente à ses yeux un « objet artistique entre le film, l’œuvre picturale et la déclaration ». Partant de l’impression que lui a laissée ce film, il se l’est approprié pour finalement donner naissance à $.T.O.r.M., dont le nom est un jeu de mots formé sur Théorème. Il s’agit d’une famille bourgeoise qui accueille un inconnu. Celui-ci fera émerger pour chaque membre de la famille des pulsions refoulées ou oubliées en ayant avec chacun un rapport charnel puis, les abandonnant, il les laissera totalement transformés. Cette œuvre, que Bonillo qualifie de « troublante », critique la société bourgeoise et établit un ...  Lire la suite »
Road Trip Théâtral, Dernière Etape: Théâtre de Vidy, Lausanne
Pour achever ce road trip théâtral, quoi de mieux qu’une mise en scène de Thomas Ostermeier ? Avec La Mouette de Tchekhov, il a relevé un beau défi : faire vivre une pièce où il ne se passe rien.

La Mouette d’Anton Tchekhov, écrite en 1895-1896, raconte l’histoire d’un jeune homme, Constantin, obsédé par l’idée de créer un nouveau théâtre avec l’aide de Nina qu’il aime follement. Mais Nina est fascinée par Trigorine, écrivain accompli, qui lui-même s’est opportunément installé avec la mère de Constantin, Irina, comédienne sur scène et dans la vie. Citons aussi Macha, amoureuse de Constantin, un enseignant, amoureux de Macha, un docteur et, enfin, le frère d’Irina et nous avons à peu près un tableau d’amours déçues, de rêves d’évasion qui resteront derrière les barreaux et une mouette qui ne peut plus voler parce...  Lire la suite »
Road Trip Théâtral, Etape 5, Théâtre Kléber-Méleau, Renens
Se rendre à Kléber-Méleau pour assister à La Trilogie sur le théâtre n’est pas un geste anodin. Il s’agit de briser le quatrième mur du théâtre et d’aller à la rencontre de deux lumières : Eve Bonfanti et Yves Hunstad.

Après les trilogies littéraires et cinématographiques, il en fallait bien une au théâtre. L’avantage ? L’attente entre les pièces ne dure pas plus d’une semaine. Théâtrale de par sa forme, elle l’est également par le fond : chaque pièce propose de traiter un aspect du 6e art : la Tragédie comique explore le personnage, Du vent… des fantômes s’attache au public et Au bord de l’eau au texte. Véritable réflexion méta théâtrale, cette Trilogie enchaîne jeux de mots, jeux de situations et jeu dans la plus pure acceptation du terme.

Au fil des soirées, le monde que les plumes d’Eve et...  Lire la suite »
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | »

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.