X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Tous les articles concernant: suisse
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | »
Chri-Chri face aux jeunes
Invité par l’école PrEP pour tenir une conférence inédite, Christoph Blocher était ce vendredi 6 mars au palais de Rumine; on y était, on vous dit tout.

Il est un peu plus de treize heures; vigiles à l’entrée, guest-lists préparées, les portes de l’aula de Rumine s’ouvrent. Le public s’y installe après vérification des identités, application du tampon-mouton et contrôle des sacs. Les rangs se remplissent et l’on se prépare sérieusement à l’arrivée prochaine du monstre politique. Quelques dizaines de minutes plus tard, alors que l’attente est insoutenable pour l’assemblée, un souffle taurin, décidé, annonce l’arrivée du conférencier tant attendu. C’est alors qu’un petit homme ventripotent à l’air bougon fait son entrée, équipé d’un micro-main-libre réglé sur une position vraisemblablement trop proche de son...  Lire la suite »
Retour à ses racines
En collaboration avec l’Arsenic, Alexandre Doublet et Marie-Aude Guignard ont monté avec une classe de l’établissement scolaire Isabelle-de-Montolieu à Lausanne un projet de médiation autour de l’Andromaque de Racine : I am Racine.

Prendre conscience de ce que l’on peut produire.
Il s’agissait tout d’abord, selon Marie-Aude Guignard, d’impliquer les jeunes en tant qu’acteurs d’un projet et non comme simples spectateurs tout en leur offrant «une expérience professionnelle dans un cadre professionnel», celui de l’Arsenic. Pour les onze participants, l’objectif n’était pas de monter une pièce racinienne, mais plutôt de «traduire...  Lire la suite »
Commémoration lausannoise des attaques contre Charlie Hebdo
Alors que des millions de personnes ont manifesté en France et ailleurs en Europe, contre les attaques terroristes de la semaine du 7 janvier 2015, environ 2000 personnes ont voulu déposer leur empreinte sur cette page d'Histoire en se rassemblant à Lausanne, dans l'après-midi du dimanche 11 janvier.
Silencieux, le cortège a commencé son parcours à la Place de la Riponne, a continué vers Chauderon, puis est entré dans le centre-ville par la Rue de l'Ale. Le défilé s’est bouclé à l'endroit de départ. Enfin, un cercle de personnes se tenant par la main a entonné La Marseillaise. Certaines brandissaient un drapeau.
Dans le cortège se trouvaient notamment le président socialiste du Conseil d'Etat vaudois, Pierre-Yves Maillard, ainsi que certains professeurs de l'Université de Lausanne, qu'ils soient actuels comme Antoine Chollet, ou anciens comme Mondher...  Lire la suite »
« Allons, il faut nous y résoudre. Nous serons très riches. Mais malgré ça, nous serons très heureux. »
L’Opéra de Lausanne a donné en ce mois de décembre, pour la traditionnelle opérette de fin d’année, La veuve joyeuse, de Franz Lehár. Le livret français est une traduction de l’allemand, l’œuvre originale étant Die lustige Witwe, donnée pour la première fois à Vienne en 1905. La première de la version française date, elle, de 1909. La production est une reprise de 2006, dans une mise en scène de Jérôme Savary, décédé depuis. Seul le casting a changé (et pas entièrement, nous le verrons); Cyril Diederich est donc toujours à la baguette.

Pour tenter de résumer le livret: à Paris, l’ambassade de Marsovie, petit pays est-européen dirigé par son bien aimé président à ...  Lire la suite »
L’ABRI : projection et discussion
Le jeudi 27 novembre, Amnesty HEL, COSPOL et L’auditoire unissaient leurs forces pour la projection de L’Abri, dernier film-évènement du cinéaste Fernand Melgar, suivie d’une table ronde. Compte-rendu.

Connu pour son «cinéma de l’intranquillité», le réalisateur humaniste retrace dans L’Abri le parcours d’hommes, de femmes et d’enfants, errant au détour des rues lausannoises, à la recherche d’un peu d’argent, de nourriture et surtout d’un toit pour s’abriter une fois la nuit tombée. L’action se déroule principalement à l’abri PC de la Vallée de la Jeunesse, un hébergement d’urgence à l’intérieur duquel une minorité de chanceux bénéficient d’un repas chaud et d’un lit. Une vision de...  Lire la suite »
Showroom Edelweiss 2014, l’édition de toutes les audaces
Si Paris, Londres ou Milan peuvent se vanter de leur fashion week, Genève, de son côté, a son showroom Edelweiss. Evénement mode incontournable du paysage helvétique depuis neuf années déjà, ce rendez-vous de créateurs venus des quatre coins de la Suisse grandit, années après années, au rythme de ses succès.

C’est au 20 rue de l’Arquebuse à Genève que le magazine Edelweiss a convié, du 10 au 12 octobre, le monde de la mode suisse le temps d’un week-end prolongé. Le lieu vaudrait à lui seul le détour. Ambiance art nouveau mixé au contemporain, l’hôtel Tiffany vous entraîne dans un décor chic et branché. Intimiste à souhait, la courbe est ici inspirée des formes variées du monde végétal, propre à ce style du siècle passé. Au plafond du hall d’entrée trône fièrement un lustre de mille fleurs, les couleurs sont...  Lire la suite »
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | »

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.