X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Tous les articles concernant: musique
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | »
Entre danse, performances, musique et arts visuels: Urbainisons-nous!
À sa dix-huitième édition, le festival multidisciplinaire les Urbaines revient agiter la scène artistique lausannoise avec une énergie, une fraîcheur et une gratuité renouvelées pendant le weekend du 5, 6 et 7 décembre. L’auditoire a rencontré son directeur, Patrick de Rham, pour discuter de l’événement en perspective.

«Curieux», «ouvert» et «contemporain» sont les adjectifs que Patrick de Rham, directeur, a choisi pour qualifier son festival. Si les deux premiers sont pratiquement synonymes, c’est parce que l’état d’esprit qu’ils désignent est une composante essentielle des Urbaines, tant chez les organisateurs que chez le public. En effet, il s’agit d’offrir aux artistes un espace pour des projets hybrides et expérimentaux, qui ne veulent appartenir à aucune catégorie définie et se détachent des canons communément encensés ; ils sont donc...  Lire la suite »
« Dessine-moi un mouton. »
Début novembre dernier avait lieu à l’Opéra de Lausanne la création mondiale de l’Opéra de Michaël Levinas Le Petit Prince, d’après le livre d’Antoine de Saint-Exupéry. Dans le cadre du programme «Jeune Public» de la saison, cet opéra pas comme les autres a eu de quoi surprendre. Pas toujours en bien.

La première surprise, c’est le livret. Michaël Levinas, né en 1949, signe là son quatrième opéra. Les trois précédents sont également basés sur des livres, dont un sur La Métamorphose, de Franz Kafka. Fidèle au livre, Le Petit Prince interpelle toujours autant les enfants que les adultes. L’aviateur écrasé dans le désert rencontre le Petit Prince, arrivé sur...  Lire la suite »
« Et c’est là l’histoire de Manon Lescaut ! »
Vendredi dernier, le 3 octobre 2014, l’Opéra de Lausanne ouvrait sa saison intra muros avec Manon de Jules Massenet. Créée le 19 janvier 1884 à l’Opéra Comique de Paris, cette œuvre issue du roman L’histoire de Manon Lescaut et du chevalier des Grieux de l’abbé Prévost était jouée dans une nouvelle production de la maison lausannoise. En tête d’affiche, Anne-Catherine Gillet dans le rôle de Manon et l’américain John Osborn pour le chevalier des Grieux; Lescaut, cousin de Manon, sera incarné par Boris Grappe, que l’on avait déjà entendu l’année passée à Lausanne dans Lakmé. A la baguette, Jesús López Cobos, dirigeant l’Orchestre de Chambre de Lausanne et le Chœur de l’Opéra de...  Lire la suite »
Cher Jura international…
En direct du camping, L'auditoire interroge un groupe de haut-doubistes (habitants du Haut-Doubs), originaire de la région de Morteau. Ces fans du Chant du gros le pratiquent depuis plusieurs années. Avec nous, il y a Guy dit Guytou, Jean, Kevin, Marie, Clara, Victor et Michel.

L'auditoire: Depuis combien d'années venez-vous au Chant du Gros?
Guytou: Je vais te répondre de suite, cash! Moi, ça fait deux ans que je viens, je ne suis pas venu l'année dernière parce que je travaillais, je bosse dans un magasin de sport, pas dégueulasse. Mais le petit Michel ça fait trois ans, ainsi que Victor. Les filles, ça fait deux ans. On est presque des nouveaux quand même.

Pause apéro, avec du Pontarlier, pour les connaisseurs…

L'auditoire:...  Lire la suite »
Le Jura vibre pour Alfa!
Samedi soir, sur la sainte scène, Alfa a produit son meilleur reggae. Après un démarrage en douceur, il a chauffé la salle à blanc, pour la plus grande joie de ses fans et des amateurs du style.

Même s'il connaît bien la Suisse pour s'y être produit plusieurs fois, et notamment au 30ème Balélec, Alfa Blondy gardera un souvenir certain de son premier passage au Chant du.

L'ivoirien originaire du royaume de Baoulé a dû se trouvé saisi par l'accueil jurassien. Dès les premières notes, le chaud public du Noirmont entre dans sa musique et le pousse à se transcender. Alfa mélange les titres de son nouvel album Mystic Power et ses ...  Lire la suite »
Une maison bleue, un arbre, un frère, les trottoirs de Manille… Maxime le Forestier dans toute sa splendeur
Ce 6 septembre, sainte scène, Maxime Le Forestier ouvrait le bal du samedi au Chant du. Star incontestée, auteur et compositeur de dizaine de succès que tout le monde fredonne, il a donné un concert exceptionnel en toute humilité.

Il a moins de cheveux, pas de barbe et n'est plus le hippy «Hunga Dunga» de la maison bleue, mais son talent et son expérience font de lui une star incontestable et incontestée. Votre humble serviteur a pu le vérifier devant la sainte scène en ouverture de la soirée du samedi.


« Pas d'collier, pas d'matricule,
Ça met l'feu à ton vestibule. »

Devant un public averti, Maxime Le Forestier, accompagné de ses fidèles musiciens, a démarré son concert par San Francisco. Réaction instantanée du rite de...  Lire la suite »
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | »

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.