X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Tous les articles concernant: cinéma
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | »
Baboulinet
Fast & Furious, c’est un peu comme les crevettes au sucre glace, on ne devrait pas aimer, mais on a toujours envie d’y goûter, pour être sûr. C’est à s’y méprendre, car le résultat est un pop-corn-movie aseptisé qui pulvérise des records de bêtise.

Le premier Fast and Furious était un pop-corn-movie consommable, le second dépasse les limites de l’idiotie à défaut de vitesse, le dernier est inclassable. Cette histoire de dangereux trafiquants, prétexte à quelques poursuites automobiles, enfile les perles et les clichés avec une désinvolture qu’on souhaiterait parodique mais qui ressemble davantage à un foutage de gueule cynique et carabiné. Ce serait encore faire trop d’honneur à Luc Besson que de comparer la franchise de Fast and Furious et la trilogie Taxi, mais il faut reconnaître que la formule américaine grosses cylindrées plus blagues ...  Lire la suite »
L’expérience lyrique - L’Opéra de Paris, de Jean-Stéphane Bron
Sur un toit surplombant Paris, deux hommes ornent un édifice du drapeau français. On se gardera bien de nous montrer le corps de ce bâtiment illustre trônant place de l’Opéra, ni de son aile moderne place de la Bastille. Car c’est dans ses veines que se produit le flux créateur, motif de notre voyage. Jean-Stéphane Bron revient au cinéma avec un portrait. Seulement cette fois-ci il ne s’agit pas d’un homme politique mais d’une institution, l’Opéra de Paris.



On retrouve dans ce nouveau film l’approche sensible du cinéaste qui avait démontré dans son œuvre précédente, L’expérience Blocher (2013), sa capacité à éveiller la compassion du spectateur pour son personnage, pourtant homme politique controversé. Dans ces moments de dévoilement qui s’exprimaient plus...  Lire la suite »
Le Gendarme d’Amsterdam
On avait quitté Romain Lévy avec Radiostars, jolie comédie française rythmée de road trip et bourrée d’influences anglo-saxonnes savamment dosées. On était donc très curieux de le voir bifurquer sur la comédie policière sauce 80’s avec supplément weed. Pour le coup, son Gangsterdam a beau être complètement fumé, la migraine guette plus que le fou-rire.

Pourtant le réalisateur confirme qu’il est bien cet auteur capable de marier une certaine inventivité formelle, avec des références allant de Judd Apatow à Walter Hill. Par endroit, notamment lors de ses séquences de transition, le film sait agencer l’espace, jouer de ses décors. De même, dans les rares scènes relevant purement du comique de situation, il nous rappelle combien il maîtrise le tempo comique et la mécanique de la rupture de ton (surtout quand ses personnages manient des pistolets...  Lire la suite »
L'ennemi intime
Split | De M. Night Shyamalan
Avec James McAvoy, Anya Taylor-Joy et Betty Buckley


A l’instar d’un Tim Burton, M. Night Shyamalan était autrefois un auteur singulier et passionnant mais n’est plus aujourd’hui que l’ombre de ses débuts, désespérément bloqué dans l’auto-caricature. Après les grandes réussites que sont Sixième sens, Incassable et Signes, le cinéaste semble s’être enfermé dans une version simplifiée de son style, notamment gouvernée par l’obligation du twist final. Difficile en effet de retrouver dans l’embarrassant Phénomènes ou le très plat Dernier maître de l’air la maîtrise du suspense ou la constante inventivité visuelle de ses premiers films. Si The Visit réveillait quelques espoirs,...  Lire la suite »
Jusqu'au bout du rêve
La La Land
De Damien Chazelle | Comédie musicale
Avec Ryan Gosling, Emma Stone et John Legend


« Tu sais comment Charlie Parker est devenu Charlie Parker ? Jo Jones lui a lancé une cymbale parce qu’il jouait comme un pied pendant une session. Il a manqué d’être décapité et tout le groupe a ri de lui. Mais le lendemain, il s’est entraîné, encore et encore, avec un seul but en tête : qu’on ne se moque plus jamais de lui. Un an plus tard, il revient au Reno, monte sur scène et joue le meilleur putain de solo que le monde ait jamais entendu. »

Cette histoire racontée par le gigantesque J. K. Simmons au jeune Miles Teller synthétisait le passionnant propos de Whiplash. Pour son...  Lire la suite »
Vivre et laisser mourir
A Monster Calls (Quelques minutes après minuit)
De Juan Antonio Bayona | Drame / Fantastique
Avec Lewis McDougall, Felicity Jones et Liam Neeson


Dès son premier long-métrage, Juan Antonio Bayona livrait un petit bijou du cinéma fantastique : maîtrisé de bout en bout, L’Oprhelinat s’imposait à la fois comme un grand film d’horreur (un, deux, trois soleil n’a jamais été aussi terrifiant) de même qu’un drame bouleversant (le final est tout simplement déchirant). Produit par Guillermo del Toro, le pape mexicain du cinéma fantastique, le film s’était vu couronné de sept Goyas dans son pays d’origine et faisait de Juan Antonio Bayona un nom à suivre. Le cinéaste espagnol enchaînait ensuite avec The...  Lire la suite »
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | »

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.