X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Tous les articles concernant: migration
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | »
Chronique – 7ème chapitre: De Monet à Picasso, la collection Bührle à l’Hermitage
Après avoir visité cinq cantons et six institutions d’art, il est temps de rentrer chez nous pour constater ce qu’il se passe dans notre chère et tendre région lausannoise. Etrangement, il semble que Zürich nous ait suivi jusqu’à Lausanne... Sur la colline de Sauvabelin, une villa: une maison de maître avec un jardin anglais semé de coquelicots, le tout surplombant le lac Léman ainsi que la ville de Lausanne. Ce cadre n’est pas s’en rappeler celui peint par Camille Corot en 1825. Aujourd’hui, la demeure accueille la Fondation de l’Hermitage, haut lieu pour les beaux-arts en Suisse romande. Depuis cet été et jusqu’au 29 octobre, le musée présente les chefs-d’oeuvre impressionnistes et post-impressionnistes de la collection Emil Bührle, avant que celle-ci ne s’envole pour le...  Lire la suite »
Quand Marx était insipide
Le Jeune Karl Marx, dernière réalisation de Raoul Peck, met en scène les jeunes années du célèbre communiste allemand. Résultat décevant d’un projet qui aurait pourtant pu mettre à l’honneur un personnage qui a marqué l’Histoire contemporaine.

Le biopic se concentre sur quelques années de la vie de Marx, depuis la fermeture du journal qu’il dirigeait (die Rheinische Zeitung) en 1843 jusqu’à la création de la Ligue des Communistes en 1847. On y voit la rencontre du jeune Karl sans le sou avec Friedrich Engels, fils d’un riche industriel, et ses exils successifs à Bonn, Paris puis Bruxelles, toujours accompagné de sa femme Jenny. Entre dialogues mièvres, personnages plats et survol confus des idées essentielles du marxisme, l’ensemble du film est empreint d’un manque cuisant de cohérence mais aussi de profondeur, et somme toute terriblement réducteur aux yeux de ...  Lire la suite »
Image fixe ou animée ?
Si un événement majeur a bel et bien marqué l’histoire de la photographie au XXI ème siècle, c’est peut-être bien la numérisation. Plus marquante encore, l’annonce faite en 2009 par le géant de la photographie Kodak : l'arrêt de la production des pellicules couleurs Kodachrome. Cette nouvelle enterre alors derrière elle une longue histoire déjà presque oubliée: celle de la diapositive. À mi-chemin entre photographie et cinéma, la diapositive voit le jour grâce aux frères Langheim en 1850 et connaît son quart d’heure de gloire jusque dans les années 1970. Dans sa course effrénée pour une reconnaissance en tant que pratique artistique, le médium méprisé a en face de lui un rude concurrent : la photographie. Souhaitant mettre à jour le statut artistique et le rôle joué par la diapositive dans l’histoire de la photographie, le Musée de l’Elysée a présenté,...  Lire la suite »
Chronique - Sixième chapitre : Eloge à la sculpture suisse
S’il existe une ville en Suisse où parler d’art urbain – au sens d’omniprésence de l’art dans le décor citadin – prend tout son sens, c’est bien ici à Martigny. Au trésor romain constituant une part importante de l’histoire et du paysage de la ville, dont on peut encore admirer les vestiges à l’Amphithéâtre, vient s’ajouter un joyau du 13ème siècle qui illumine la vallée à la nuit tombée : le Château de la Bâtiaz. Mais alors, si toutes les civilisations ont laissé leur trace sur le panorama urbanistique, quelle sera celle de nous autres contemporains ?



Et bien la nôtre sera avant tout artistiquement monumentale. En 1994, la ville se dotait de ses deux premiers ronds-points. Alors que le sens commun porterait la majorité des...  Lire la suite »
Chronique - Cinquième Chapitre : Le poète et philosophe inconnu de tous
En partant de Bâle pour rejoindre ce qui devait constituer notre prochaine destination, un bâtiment aux formes pour le moins particulières a attiré notre curiosité. Le long de l’autoroute A6 reliant Bienne et Thoune, on peut apercevoir trois collines d’acier qui semblent sortir de terre. Cet édifice, véritable sculpture paysagère, est l’oeuvre, encore une fois mais on ne saurait s’en lasser, de l’architecte italien Renzo Piano. Eh oui, c’est le même artiste qui a créé la maison autosuffisante du campus Vitra (Diogène) et qui a dessiné le musée de la Fondation Beyeler. Or cette fois-ci, sa construction abrite une forteresse qui garde soigneusement près de quatre mille œuvres de l’artiste suisse par excellence et à la renommée internationale : Paul Klee. Pour celui que l’on surnomme aussi poète du silence, l’architecte a opté pour un musée empreint de douceur et de...  Lire la suite »
Chronique - Quatrième chapitre : À la frontière du visible
Comme vous l’aurez deviné, ou non, le sentier 24 Stops (2015) de Tobias Rehberger nous mène en balade le long d’un paysage entre architecture et nature. Elle se termine dans une petite cour, celle de la plus importante référence en terme d’art contemporain et ultra-contemporain en Suisse : la Fondation Beyeler.

En 1997, le collectionneur Ernst Beyeler voulait un toit pour abriter ses trésors d’art contemporain qui ne pouvaient reposer en Suisse par manque d'infrastructures adéquates. Il décide alors de confier une telle tâche à l’architecte, déjà célèbre pour avoir dessiné le Centre Pompidou de Paris, Renzo Piano. La particularité du bâtiment est celle de rendre accessible la collection sur un seul et même niveau. Son toit de verre mat confère une lumière naturelle sans ombre pour admirer les œuvres exposées à l’intérieur. Les piliers sont construits de pierres de...  Lire la suite »
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | »

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.