X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Tous les articles concernant: Grange de Dorigny
pages    | 1 | 2 | »
Faust au féminin
C’est dans une Grange de Dorigny transformée en manoir lugubre que Faust prend ses quartiers en ce mois de mars 2017. Jouant sur une mise en scène ambitieuse et un décor particulièrement réussi, le néo-Faust de Darius Peyamiras entraîne le spectateur dans un univers sombre et onirique mais teinté d’actualité.

Alors qu’un hôte élégamment vêtu nous accueille dans une grande salle éclairée par des lustres, on se rend déjà compte de l’atmosphère spéciale dans lequel baigne le lieu. Le point de départ de l’histoire de Faust commence dans une ambiance clair-obscur ; Dieu et Méphistophélès discutent des hommes. Première surprise, notre cher démon est une femme. Toute de noire vêtue, elle fait un pari avec Dieu ; elle corrompra Faust, un vieux sage savant et fidèle de Dieu pour qu’il se détourne du droit chemin. Quant au Seigneur, fumant un cigare et ...  Lire la suite »
Plongée au sommet – Lampedusa Snow à la Grange de Dorigny
Dernier volet d’un triptyque consacré à la crise des migrants, Lampedusa Snow nous plonge dans la fin de vie d’un jeune migrant qui conte son voyage. Une petite bouffée d’air frais qui finit par nous laisser sans oxygène.

Pas besoin de définir Lampedusa, l’actualité le fait pour nous. En revanche, accoler à Lampedusa le mot anglais Snow (neige) peut paraître déroutant. Bien que la représentation traite de la crise des migrants, le cadre n’est pas la mer. C’est que Lampedusa Snow commence dans les montagnes italiennes avec un jeune homme. Son nom est Mohamed et il est ingénieur en électronique. Arrivé en Italie, à Lampedusa, il a été transféré dans un ancien hôtel des Alpes italiennes afin de remplir les formalités d’identification. Et là, avec d’autres compagnons de voyage, il patiente. Mais l’attente est longue et Mohamed en a assez. Alors il tente de...  Lire la suite »
Une idée johnwaynienne de la cordialité
Avec Le Dieu du carnage, Yasmina Réza propose de plonger au cœur du quotidien et d’en dégager ce qui est parfois invisible, à savoir les non-dits de la société. A travers un motif simple et commun : une rencontre entre parents, les spectateurs sont amenés à s’interroger sur notre rapport aux normes et à la citoyenneté d’aujourd’hui de même que sur les représentations qui en sont à l’origine.

C’est au cœur d’un appartement modern style que commence Le Dieu du carnage. Un décor à la fois simple et élégant, blanc et lumineux, nous accueille chez les Houillé. Ce couple d’une quarantaine d’années a invité les Reille, un autre couple de la même tranche d’âge, parce que leur fils Ferdinand Reille a frappé Bruno Houillé, son camarade, avec un bâton. En parents modernes et civilisés, les quatre engagent une discussion en...  Lire la suite »
Fécule is opened !
Ce 25 avril, le festival Fécule a débuté avec joie, bonne humeur et nourriture gratuite. C'est Sorry, we are closed qui a ouvert le bal, seconde pièce d’Elizabeth Leemann en anglais, interprétée par la Black Sheep Theatre Company

Sorry we are closed, en anglais, surtitré en français (très pratique, malgré les décalages avec la scène), se compose de trois pièces présentant trois mondes en faillite. Dans la première, Buttercup, un couple de fermiers se voit contraint de vendre son dernier poulain à naître pour payer les factures. Or, par malheur ou bonheur, le petit poulain, Buttercup, naît affublé d’une corne ou, pour parler en langage vétérinaire, d’une protubérance biologique accidentelle. Doit-on encore le vendre ? Malgré quelques passages manquant de rythme et une fin un peu abrupte, les personnages, colorés et loufoques, tel le journaliste ami des licornes et ...  Lire la suite »
Fécule 2016 - Sorry we're closed


Du 25 avril au 12 mai a lieu à la Grange de Dorigny le Fécule, le festival des cultures universitaires, qui s'étend cette année sur presque trois semaines. L'affiche est variée ; avec essentiellement des artistes amateurs, le festival accueille également des projets universitaires. L'auditoire s'est rendu à l'ouverture du Fécule pour la pièce Sorry, we're closed.

La troupe des Black Sheep s'était déjà produite l'année passée au Fécule avec The Forest of Athens ; cette année elle revient avec Sorry we're closed, pièce composée de trois sketches autour du thème de la faillite. Le premier fragment, intitulé Buttercup, parle d'un couple de paysans au bord de la ruine, qui voit leur cheval accoucher d'une licorne… Le deuxième...  Lire la suite »
Sensuellement vôtre


Du 11 au 17 avril, la Grange de Dorigny a accueilli $.T.O.r.M., adaptation libre du Théorème de Pasolini, mise en scène par Vincent Bonillo.

Théorème impressionne depuis longtemps Vincent Bonillo. Plus qu’un film, cette œuvre représente à ses yeux un « objet artistique entre le film, l’œuvre picturale et la déclaration ». Partant de l’impression que lui a laissée ce film, il se l’est approprié pour finalement donner naissance à $.T.O.r.M., dont le nom est un jeu de mots formé sur Théorème. Il s’agit d’une famille bourgeoise qui accueille un inconnu. Celui-ci fera émerger pour chaque membre de la famille des pulsions refoulées ou oubliées en ayant avec chacun un rapport charnel puis, les abandonnant, il les laissera totalement transformés. Cette œuvre, que Bonillo qualifie de « troublante », critique la société bourgeoise et établit un ...  Lire la suite »
pages    | 1 | 2 | »

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.