X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Tous les articles de: Jérémy Berthoud
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
Jeux d’enfants
Durant ce mois de décembre, l’on a pu voir à l’affiche du théâtre Kléber-Méleau On ne badine pas avec l’amour, mise en scène par Anne Schwaller.

On ne badine pas avec l’amour est une pièce écrite au XIXè siècle, à l’ère des romantiques, par Alfred de Musset. En deux mots, elle raconte les retrouvailles de deux cousins, Camille et Perdican, promis l’un à l’autre. Elle souhaite rejoindre les ordres, lui sort du collège et se laisse porter, insouciant, par les souvenirs d’enfance. Devant la froideur de Camille qui cache les sentiments qu’elle ressent pour lui, Perdican séduit Rosette, une jeune paysanne, afin de rendre sa cousine jalouse. Les deux cousins se livrent alors à un jeu de séduction...  Lire la suite »
Il fuyait le monde…
Ramuz, Berthollet.

A l’occasion de Programme Commun, Mathieu Bertholet présente Berthollet, son nouveau spectacle autour de la nouvelle éponyme de Ramuz, en une interprétation poético-physique dans le cadre boisé et champêtre de la Grange de Dorigny.

Tout part d’un boucher, Berthollet, qui, ayant perdu sa femme, se jette de désespoir dans la Sarine. Repêché par les villageois, il perd le goût des jours, jusqu’au moment où un pasteur lui fait jurer de rester en vie… Ce texte de Ramuz, ancré dans la terre et les rites ancestraux, écrit avec générosité et raconté avec oralité, selon les mots de Mathieu Bertholet, renferme en lui autant la mort que la libération, autant l’importance des promesses que la morale religieuse, autant le suicide que l’amour.

A la vie effilée, emprisonnée de cet homme dont il est l’homonyme, Mathieu Bertholet redonne...  Lire la suite »
Retour à ses racines
En collaboration avec l’Arsenic, Alexandre Doublet et Marie-Aude Guignard ont monté avec une classe de l’établissement scolaire Isabelle-de-Montolieu à Lausanne un projet de médiation autour de l’Andromaque de Racine : I am Racine.

Prendre conscience de ce que l’on peut produire.
Il s’agissait tout d’abord, selon Marie-Aude Guignard, d’impliquer les jeunes en tant qu’acteurs d’un projet et non comme simples spectateurs tout en leur offrant «une expérience professionnelle dans un cadre professionnel», celui de l’Arsenic. Pour les onze participants, l’objectif n’était pas de monter une pièce racinienne, mais plutôt de «traduire...  Lire la suite »
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.