X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Tous les articles de: Jérémy Berthoud
pages    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | »
L’histoire de la vie – Le Conte d'hiver au Reflet à Vevey
Trouver la paix intérieure n’est pas chose aisée. C’est pourtant l’espoir de la plupart des humanoïdes arpentant la Terre de long en large. C’est aussi celui de Léontes, roi jaloux qui mit à mort sa femme et son enfant.


Le Conte d’hiver de William Shakespeare s’ouvre sur une fête au palais de Léontes en Bohème. Au Reflet, à Vevey, cette fête commence dès l’entrée du public dans le hall du théâtre : les comédiens, après une brève séance de maquillage, se baladent dans tout le bâtiment en dansant et en jouant de la musique. Les convives s’enjaillent, le public prend place dans la salle et, soudain, Léontes voyant sa femme, Hermione, danser avec son invité et ami, le roi de Sicile, se convainc qu’elle est en train de le cocufier ...  Lire la suite »
Aux armes, Lausanniens !
« Libre circulation ». « Parcours vital ». « Trafic d’influence ». Derrière ces injonctions aux allures militaires se dissimule la troisième édition du Programme Commun qui aura lieu cette année du 23 mars au 2 avril. Etat des lieux.



Cela fait bientôt trois ans que le théâtre de Vidy, l’Arsenic, le Théâtre de Sévelin 36, l’école de la Manufacture et l’ECAL collaborent chaque année pour mettre sur pied le Programme Commun, festival d’une dizaine de jours consacré aux arts de la scène. Pour cette troisième édition, ils s’allient joyeusement à la Cinémathèque suisse. Dans l’objectif d’offrir une « manifestation d’ambition internationale », tous accueilleront dans leur programmation de grands artistes européens – tels Romeo...  Lire la suite »
Bambino, bambino, ne pleure pas, Roméo – Roméo et Juliette enfin à peu près au Théâtre Boulimie
Prenons Roméo et Juliette du grand Will. Ajoutons-y un soupçon d’anachronismes, moult jeux de mots, quelques musiques et nous obtiendrons Roméo et Juliette… enfin à peu près.



Si la tragédie de Shakespeare aspirait à susciter une intense tristesse, la comédie qu’en ont tirée Kaya Güner et Frédéric Gérard visait plutôt à faire couler dans la salle des larmes de rire. C’est ainsi que, tout en reprenant les grandes étapes de la pièce originelle (le bal chez Juliette, le coup de foudre, la très célèbre scène du balcon…), ils se sont permis quelques réagencements de ci de là.

Tout commence par une dispute amicale entre les comédiens pour savoir qui jouera Roméo. Très amusant, ce petit ajout a néanmoins pour inconvénient...  Lire la suite »
Du soleil levant... – Akiko à la Bavette (Monthey)
Comment raconter vingt-quatre heures de la vie d’une petite fille sans tomber dans l’anecdotique ? Avec poésie, finesse et simplicité, comme Akiko, mise en scène par Coline Ladetto.



De la poésie, il n’en manque pas dans l’histoire d’Akiko. Il suffit de lever les yeux vers les éclairages chauds et colorés ou sur la jolie robe rouge de la fillette pour la trouver. Il suffit de regarder le visage d’Akiko éclairé par une douce lumière et de la voir s’amuser avec des animaux invisibles, courir après son chat, chasser le cochon qui la poursuit sans cesse… Composée de mille petites choses, sa journée racontée de bout en bout n’en demeure pas moins passionnante.

Tout est propice à solliciter l’imagination : un simple ballon devient ...  Lire la suite »
Phoque en stock – L'enculé au chapeau au Pulloff
L’Enculé au chapeau, farce sexuelle, voilà des mots qui ont de quoi laisser perplexe. Sous ses airs provocateurs, cette mise en scène de Geoffrey Dyson, loin de tomber dans le gore, a bien des secrets à dévoiler.



Jackie, ex-taulard, ex-alcoolo, s’apprête à demander en mariage sa petite amie Veronica, adepte de la sniff. Au moment de passer à l’acte, il trouve sur la table de leur chambre un chapeau qui n’est pas à lui. C’est le drame. Veronica a sans doute un amant (d’ailleurs, avant l’arrivée de Jackie, elle refaisait le lit…). Si l’histoire semble plutôt simple, le texte, lui, nécessite un léger temps d’adaptation, dû à quelques problèmes de diction, que la suite du spectacle verra disparaître, et à la mention d'un grand nombre de marques...  Lire la suite »
En string or not en string – La Comédie des erreurs au TKM
Rouge, subtilement dentelée… Il s’agit bien d’une petite culotte qui, mâchouillée à l’envi (oui), circule entre toutes les mains du début à la fin de La Comédie des erreurs de Shakespeare, mise en scène (culottée et jouissive) par Matthias Urban.



Dans La Comédie des erreurs, l’histoire se construit autour d’une paire de jumeaux, tous deux nommés Antipholus, ignorant leur existence mutuelle. Accompagnés de leur valet respectif, Dromio, jumeaux également, ils se retrouvent en même temps dans la ville d’Ephèse. L’un des Antipholus s’est marié avec Adriana, femme possessive, folle amoureuse et folle à lier. Lors d’une de ses crises de jalousie, destinée à son mari, adressée au jumeau, elle lui jettera sa petite culotte à la face. Déchaînée, elle...  Lire la suite »
pages    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | »

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.