X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Webonus
Programme Commun : l’heure du bilan

Le succès fut aussi festif ! (Ici : soirée de clôture du programme à Vidy)
La première édition de Programme Commun, manifestation initiée par les théâtres de Vidy et de l'Arsenic, s’est achevée hier. L'événement, rassemblant 16 spectacles et 6 structures sur 11 jours de représentations, a notamment inspiré à L'auditoire son dernier dossier, consacré aux arts scéniques.

Et à l'heure du bilan, force est de constater que le concept s'est révélé concluant : un taux de fréquentation global de 84%, 140 programmateurs, directeurs de théâtres ou de festivals - dont 80% d'étrangers - sur place, et une très bonne circulation du public entre les différentes structures. Un succès pour un événement dont l'un des buts principaux était de favoriser les rencontres et les échanges. Les sept équipes artistiques suisses ont ainsi eu l'occasion de côtoyer les neuf étrangères, et de rencontrer les programmateurs internationaux lors de la journée du samedi 21 mars, consacrée aux professionnels.

Cette première édition, considérée par ses organisateurs comme un "succès artistique et public" sera donc suivie d'une seconde, d'ores et déjà annoncée du 10 au 20 mars 2016.

Du côté de L'auditoire

Partenaire média de l'événement, L'auditoire y a vu l'occasion de s'interroger sur toute une série de problématiques soulevées par le vaste domaine des arts vivants. Transdisciplinarité, autofiction, utilisation et représentation du corps ou encore observation anthropologique d'une troupe en répétition côtoient, dans notre dossier papier, les interviews des initiateurs du Programme - Sandrine Kuster et Vincent Baudriller - et de certains artistes présentés dans le cadre de cet événement - Angélica Liddell, Schick-Gremaud-Pavillon et Thom Luz.

Le web nous a offert, de son côté, l'occasion de développer l'interrogation autour du projet "X minutes" de Schick-Gremaud-Pavillon et les moyens de réaliser un micro-trottoir dans le but de se faire une idée de l'opinion des citoyens lausannois sur leur vision de la danse et du théâtre contemporains. Bref, tout plein de trucs chouettes à retrouver sur auditoire.ch/PC !

Ces quelques jours de mobilisation générale nous auront également permis de renouveler notre partenariat avec le théâtre de l'Arsenic, en modérant pour la seconde fois une table ronde autour de la danse contemporaine et de la performance.

La suite

Nos forces se tournent désormais vers le prochain numéro papier, à paraître le 17 avril. Mais si ses pages déborderont sans doute moins d'arts de la scène, nous vous donnons d'ores et déjà rendez-vous sur le web pour la couverture du Festival Fécule, dont le programme est officiellement paru pas plus tard qu'aujourd'hui !

Car s'il y a bien une particularité commune aux arts vivants... c'est qu'ils ne meurent jamais !

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.