X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Webonus
Slow Food versus Fast Food: la décroissance dans l'assiette
La journée commence sur les chapeaux de roue (et le plus tôt possible) avec un bol de céréales avalé à la hâte. Elle se poursuit dans le métro bondé où nous sommes harassés par le stress des autres avant de plonger dans l'enfer interminable de la course. Il faut courir au travail, à la photocopieuse, à l'arrêt de bus, vers nos loisirs. Bref, notre vie est un sprint sans ligne d’arrivée. Au milieu de cette frénésie, une chose essentielle a commencé à nous échapper pour ne devenir qu’un rush au milieu des autres: nous nourrir.
Coincé entre deux réunions, deux cours, nous ne prenons plus le temps de nous asseoir pour manger dans une relative tranquilité. Notre besoin d'énergie se faisant cependant sentir (car finalement non, nous ne sommes pas des robots) les repas sont désormais pris en voiture, sur notre bureau, en cours (si, si, ne le niez pas) ou devant la TV. Cette vitesse appelle alors à une nourriture vite prête, servie dans les minutes qui suivent la commande pour ne pas retarder le client au cours de son marathon quotidien.
Dorénavant, ce n'est pas seulement le stress qui nous ravage, mais la qualité de la nourriture que ce même stress nous contraint à choisir. Car raisonnablement, qui a le temps de se préparer un bon petit plat entre philo’ et linguistique systématique? Mais le problème, le voici: cette nourriture servie dans la quasi seconde suivant la commande, préparée et conservée suivant un processus qui enlève la plupart des nutriments essentiels à la survie de notre corps. Les aliments sont gâchés par une cuisson brutale et trop chaude souvent accompagnée d'une dose trop élevée de matières grasses. Et puis, soyons honnêtes, tout a le même goût… De plus, cette production de masse menace également l'environnement, car le rendement ne cesse d'augmenter, nous enfermant dans un cercle vicieux qui tourne toujours plus vite, puisant dans les réserves agricoles qu'il faut alors renflouer à grands coups d'engrais et autres OGM.




Ralentir, la clé du plaisir?
Cette prolifération des enseignes de restauration rapide a vu l'émergence en Italie d'un mouvement contraire, le Slow Food. Né en 1986 à Rome, ce mouvement prône une alimentation basée sur des principes de production faite dans le respect de l'environnement et d'équité pour les producteurs tout en mettant en avant la saveur des aliments consommés. La convivialité joue également un rôle important, car le dîner est un moment à partager avec les autres, une manière de se rapprocher et d'échanger autour d'un repas. Le Slow Food propose de ralentir pour prendre conscience de notre environnement et de notre vie en cultivant soi-même ses propres légumes, en communauté ou dans son jardin. Voilà un excellent moyen de prendre conscience de ce qu'il se passe avant que le met ne finisse dans notre assiette, puis dans nos estomacs.
En Suisse, plusieurs grandes surfaces en ont fait leur cheval de bataille en proposant des gammes de produits élaborés dans un cadre minimisant les risques pour l'environnement et la santé. La culture bio locale et saisonnière connaît un véritable engouement; une pléthore de labels orne désormais les rayons des supermarchés garantissant l'origine des produits. Cependant, ce mode de production, à croissance limitée, induit une hausse des prix et ne permet pas une large diffusion. Il s'agit donc d'une nourriture plutôt sélective qui n'est peut-être pas à la portée de tous.
Le Slow Food implique donc des moyens et du temps, mais comment, nous, étudiants surchargés et sans-le-sou, pourrions-nous appliquer ces sages préceptes? Commencer en faisant nos courses au marché de l'Unil, mis à notre disposition sur le parking devant l'Anthropole tous les jeudis, pourrait être un bon début. Car les produits que nous achetons frais nous permettent plusieurs repas tandis que pour le même prix nous n'avons qu'un seul plat préparé. Ce sont de petites habitudes à changer pour nous éloigner progressivement de notre mode de vie consumériste et de la restauration rapide.
Par ailleurs, prendre le temps lors d’un repas c'est aussi apprécier et découvrir de nouvelles saveurs. Oubliez le fast food avalé à même l'emballage et les autres plats à réchauffer trop salés. Asseyez-vous plutôt sur des chaises face à des assiettes pleines de fraîcheur. Vos papilles et votre corps vous en remercieront! Cela ne vaut-il pas la peine de ralentir un peu?


Plus d’informations sur le site officiel du « slow food »: http://www.slowfood.com

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.