X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Politique / Société
Une Coupe de Pacotille: ces petits riens qui changent TOUT
Je déteste le foot et j’adore la Coupe du Monde. Pourquoi? Parce que cette fichue coupe, c’est nous. Dans un pays morcelé en 4 langues, nous trouvons le moyen de tous porter du rouge pour aller à l’abattoir avec une poule qui tient le couteau par le manche. Mais la poule est sympa, elle nous laisse deux petits grains de maïs. Alors voilà, on aime les détester parce qu’ils parlent comme nous, ou presque. Ces Frouziens, ces Frogs comme disent les Rosebeefs. On les adore, on mange leur foie à Noël et, quand on est content, on achète leur champagne… on mange leur chantilly sur un gâteau aux pommes bien de chez nous, avec des pommes de Goumoëns-le-Jus. On adore les corriger: « C’est nonante-deux, sale Français! Pas quatre-vingt-douze, on fait du français ici, pas des maths, nahmého!!!»

Vive la France, vive la Suisse, vive la fondue au Champagne!

Une fan de coopération franco-helvétique

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.