X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Manger, cette activité apaisante
Se nourrir à Paléo peut se révéler plus compliqué qu’on ne le croit. Heureusement, nous vous avons concocté un petit tutoriel en 8 étapes.

L'accès aux stands de nourriture est parfois truffé d'embûches © Maxime Filliau

1. Débarrassez-vous de vos amis. Manger ou être sociable, il faut choisir. Entre celui qui veut absolument goûter le tacos aux insectes du Village du monde, celle qui a précisément envie de manger une raclette ce soir-là, celui qui est allergique au gluten, ceux qui ont un budget de 1,5 centime parce qu’ils ont déjà tout claqué dans les bières, ceux qui doivent manger dans les cinq minutes sous peine de devenir aussi chiants que les « s » dans la langue française (d’ailleurs est-ce que « s » prend un s au pluriel ? - on va dire que non, on a déjà assez parlé de nazis hier) et celle qui n’a pas faim maintenant, il y a de quoi regretter toutes les soirées où l’on a fait semblant d’être extraverti pour se faire des amis. Mieux vaut être seul et le ventre plein qu’accompagné et la tête lourde.

2. Dirigez-vous vers le premier stand de nourriture que vous voyez. Vous pourriez être tenté de faire un tour des différents stands pour voir ce qui vous « ferait plaisir », mais c’est la fausse bonne idée par excellence. A coup sûr, vous n’arriverez pas à vous décider et vous reviendrez à votre point de départ. En plus d’avoir perdu une demi-heure à errer comme une âme en peine, il ne fait aucun doute que la file d’attente se sera rallongée d’au moins trente-cinq mètres entre-temps.

3. Mettez-vous dans la queue pour la caisse.
Oui, parce que depuis que l’invention du food-truck a été croisée avec celle du festival, il y a toujours deux queues pour pouvoir s’acheter à manger. Ça paraît dingue, mais c’est la réalité. Il y a une première file pour commander et payer, et une deuxième pour retirer sa bectance. Ne vous faites pas avoir. En plus de la frustration d’avoir attendu un bon quart d’heure pour rien, vous aurez cette impression peu agréable de vous sentir totalement con.

4. Faites votre choix avant d’arriver en caisse. Le moment de la commande est un moment stressant. Vous avez attendu un demi-millénaire pour en arriver là et vous ne voulez pas vous louper. Mais, sous la pression exercée par les soixante quidams postés derrière vous et qui n’attendent que d’être à votre place, il est vite arrivé de vous retrouver avec un burger double steaks alors que vous êtes végétarien. Pour éviter cela, choisissez ce que vous voulez manger pendant que vous attendez dans la file. A cet effet, des panneaux indiquant le prix des victuailles sont en général ingénieusement placés en dessus du comptoir.

5. Faites la queue pour retirer votre commande. Certainement le moment le plus difficile de tout le parcours, puisque vous êtes si proche du but, mais à la fois si loin. Ce n’est cependant pas une étape à négliger, faute de devoir vous nourrir avec votre bon de commande (et le papier n’est pas une matière particulièrement revigorante). Il vous faut donc prendre votre mal en patience et recommencer à attendre. Malheureusement, vous ne pourrez cette fois-ci pas vous occuper en vous demandant ce que vous voulez manger (enfin si, vous pouvez, mais c’est totalement inutile). Nous vous avons donc concocté quelques idées d’activités aussi ludiques que pélagiques qui vous aideront sans aucun doute à faire passer le temps :
- Compter le nombre de festivaliers (inconvénient : après 38'000, il faut recommencer)
- Entamer la discussion avec votre voisin de file d’attente (inconvénient : il faut parler)
- Créer une chorégraphie avec l’ensemble de votre queue (inconvénient : il y a ici un double sens très gênant)
- Regarder des vidéos de Marina Rollman (inconvénient : ça va être compliqué de placer un humoriste romand dans chaque chronique jusqu’à la fin de la semaine)
- Regarder le programme de la soirée pour comprendre tout ce que vous êtes en train de louper (inconvénient : ça peut rendre triste)
- Essayer de renouer le contact sur Whatsapp avec les amis que vous avez abandonnés à l’étape 1 (inconvénient : demain, il faudra de nouveau s’en séparer pour aller manger)

6. Retirez votre commande. Ça nous semblait évident, mais sait-on jamais, ça peut valoir la peine de le préciser.

7. Posez-vous sur les marches de l’un des trois temples mayas du Village du monde. N’oubliez-pas, vous êtes seuls (même si par bonheur vous amis vous parlent encore sur Whatsapp, vous pouvez être sûr qu’ils sont tous à l’exact opposé d’où vous êtes). Et s’assoir sur une table pour manger seul, c’est vraiment la loose. Du coup, autant prendre un peu de hauteur pour faire croire aux autres que vous êtes stylé et unique. C’est bien évidemment faux, mais l’illusion suffira pour ce coup-ci.

8. Mangez. Ça, vous savez le faire, nous en sommes sûrs.

Bon appétit!

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.