X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Bébés congelés à l'Arsenic
Après avoir été présentée à travers toute la Suisse romande, et y avoir reçu des critiques fort élogieuses, la pièce de Dorian Rossel Une femme sans histoire arrive à Lausanne. A ne pas rater.

En 2006 éclate la tristement célèbre affaire dite des « bébés congelés », qui fera les choux gras des journaux durant des semaines : Véronique Courjault a mis au monde, tué puis congelé trois enfants entre 1999 et 2003, ce qui ne manque pas de susciter une vive émotion auprès du public, qui suivra les développements de cette histoire sinistre jusqu'à la condamnation de l'infanticide, en 2009, à huit années de prison, puis à sa libération conditionnelle l'année suivante.


©Nicolas Lieber – L'Arsenic


Le néonaticide est l'un des seuls crimes commis quasi-exclusivement par des femmes. On estime qu'environ un nouveau-né sur 50'000 est tué, immédiatement après l'accouchement, par sa mère, celle-ci étant en général sans antécédents psychiatriques ou violents. De par sa relative rareté, et parce qu'il bouscule les idées que l'on peut avoir à propos de « l'instinct maternel », ce type tout à fait particulier de fait divers est peu documenté, et très rarement abordé en littérature, au cinéma ou au théâtre.

Qu'est-ce qui guide la main d'une parturiente au moment de reprendre la vie qu'elle vient de donner ? C'est cette question que cherche à aborder Une femme sans histoire, pièce écrite et mise en scène par Dorian Rossel, en représentation à l'Arsenic dès jeudi. Librement adaptée du documentaire de Jean-Xavier de Lestrade, L’affaire Courjault, parcours meurtrier d’une mère ordinaire, lui-même réalisé à partir d'une documentation abondante et de première main sur le procès de Véronique Courjault, la pièce se penche sur ce fait divers sordide, ainsi que sur l'affaire judiciaire qui l'a suivi, en évoquant les rapports complexes entre maternité, discours, introspection, crime et normes.

Centre d’Art scénique contemporain, Arsenic, Rue de Genève 57, 1004 Lausanne Jeudi 26 à 20H30 ; vendredi 27 à 19h30 ; samedi 28 à 19h30 ; dimanche 29 à 17h Billetterie : +41 21 625 11 36 ou reservation@arsenic.ch

Samedi 28 novembre à 17h aura lieu dans le foyer de l'Arsenic, avant la représentation, une table ronde, première d'une série de deux, qui réunira le dramaturge Dorian Rossel ainsi que des spécialistes, et traitera de la pièce, de son inscription dans le fil rouge de la saison de l'Arsenic – Corps féminin: territorialité et intime – ainsi que de ce thème en lui-même. (entrée libre) plus d'infos

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.