X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Le défi du week-end prochain : réaliser 24 pages de BD en 23 heures !

L'affiche de l'édition 2014 réalisée par Greg Lofé.


C’est quoi le 23h de la BD ?
Un challenge artistique du neuvième art, inspiré du « 24 Hour Comics Day » qui consiste à créer une bande dessinée de 24 pages (22 planches, une couverture et un dos de couverture) en 24 heures, en respectant un thème et une contrainte imposés choisis par le partenaire (Rongeurs en Destress) et l'ambassadeur ou l'ambassadrice de l’année (Maliki), dévoilés au démarrage du compte à rebours.

C’est quand ?
La particularité des 23 heures de la BD est – comme son nom l’indique – d’être raccourci à 23 heures, car l'événement est organisé durant le week-end du passage à l’heure d’été qui aura lieu, cette année, dans la nuit du 29 au 30 mars ! Rendez-vous donc à 13h samedi sur le site pour « marathoner » jusqu'au 13h du dimanche.

C’est où ?
Les planches de BD sont visibles sur le site : www.23hbd.com
Le marathon se déroule physiquement dans le monde entier chez tous les participants et dans des lieux de regroupement organisés par des particuliers ou des ateliers, des écoles, des municipalités, des bibliothèques, des médiathèques ou des librairies. Il est possible de suivre certains participants en direct grâce à leurs webcams.

Qui peut participer ?
Les professionnels, les amateurs, tout le monde !

Deux défis à choix cette année :
– Le « Classico » : Crée une bande dessinée originale de 24 pages (1 couverture + 23 pages) en 23 heures consécutives : scénario, illustrations, lettrage, couleurs, etc.
– La variation « Turbomedia » : Le turbomedia (pour faire simple) est une technique hybride parente avec la BD numérique, l’animation, le gif animé et… le bon vieux diaporama ! C’est une bande dessinée (et parfois animée), sous forme de vignettes (et parfois de petits planches), que le lecteur fait défiler à son rythme. Il s’agira donc de crée un turbomédia de 80 écrans (1 couverture + 79 écrans).

Qu’est-ce-qu’on gagne ?
– Un « lapin d’or » purement honorifique si on a publié les 24 planches avant la fin du compte à rebours pour le défi « Classico », 80 écrans pour le défi « Turbomedia ».
– Un « lapin d’argent » si on les a publiées après dimanche 13h00.
– Un « lapin rose » pour une publication de 48 planches minimum pour le défi « Classico », 160 pour le défi « Turbomedia ».
– Ou… un lapin de consolation : En 2013, les malchanceux ont inventé une nouvelle distinction, pudiquement rebaptisée le« lapin chocolat ». Il est attribué (après délibération des organisateurs) au participant qui est capable de prouver qu’il a tout bouclé dans les temps sans avoir pu publier ses planches.
En bref, une gloire toute relative, la promesse de lendemains meilleurs, la satisfaction du devoir accompli !

Mais alors… pourquoi ?
– Pour rien ! Parce que « c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ».
– Pour être ensemble. Même virtuellement.
– Pour souffrir. Ceux qui ne connaissent pas les effets anxiogènes et anxiolytiques d’un « bouclage » en auront un bon aperçu.


Pour plus d’informations rendez-vous sur http://23hbd.com !

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.