X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Guerre et paix: la vision de Fomenko

(© Alexei Kharitonov)
Guerre et Paix, roman-somme de Léon Tolstoï, aura hanté une bonne partie de la vie de Piotr Fomenko, célèbre metteur en scène russe hors du commun. Le résultat : une pièce-fleuve à l’image du roman, une expérience époustouflante de près de quatre heures présentée pour la première fois en France le 17 septembre 2001 et actuellement visible au Théâtre de Carouge.

D’emblée, le ton est donné : la pièce s’ouvre dans le noir, et la musique résonne seule pendant un court instant, rappelant une ouverture d’opéra. Puis le décor s’éclaire : quelques chaises, une échelle, et une carte gigantesque de l’Europe. Celle-ci constituera l’unique rideau de scène pour les quatre prochaines heures. Derrière se cachent d’autres escaliers et une mezzanine, le tout rythmé par quatre colonnes verticales. Un quadrillage graphique et symétrique, à l’image des tableaux qui nous seront donnés à voir par la suite. Cette composition scénographique parfaite, picturale, permet de rendre compte d’ambiances domestiques diverses et variées : des fêtes bien arrosées aux repas familiaux en passant par le deuil, les départs, les conflits. L’éclairage minutieusement maîtrisé augmente ce réalisme exacerbé et pourtant sans arrêt contredit par la mise en abîme du récit.


Les personnages découvrent leur propre description dans le livre de Tolstoï (© Alexei Kharitonov)
Un roman illustré
Résultat de sept ans de travail, la pièce ne reprend pourtant que la première partie du premier volume de l’œuvre de Tolstoï, soit les 150 premières pages. Et le plus étrange, c’est que l’on se croirait vraiment dans un roman. Fomenko et son Atelier ont véritablement réussi un tour de force : adapter un récit sur scène sans que cela ne prenne la forme d’une pièce de théâtre. Les personnages évoluant devant nous sont comme l’illustration mentale que l’on pourrait se faire à la lecture du texte. Surgissant des pages, les personnages prennent vie. Et d’ailleurs eux-mêmes le lisent, sur scène, ce fameux ouvrage que l’équipe a décortiqué pendant sept ans. Il n’est donc pas rare qu’un personnage, pourtant toujours dans son rôle, ne lise lui-même un passage le concernant, et s’empresse de jouer ensuite l’extrait en question.

Du comique au tragique
Si la mise en scène est parfaitement maîtrisée, le jeu des acteurs n’est pas en reste. Rappelons au passage que l’Atelier Piotr Fomenko est issu d’une volée particulièrement homogène des élèves à qui le grand maître a eu l’occasion d’enseigner l’art de la comédie en 1988, et qui ne se sont plus quittés depuis. Saisissante de réalisme - école Stanislavskienne oblige – l’interprétation des élèves de Fomenko est époustouflante de sincérité, de spontanéité, d’énergie. La véracité de leur jeu fait ainsi d’autant plus ressortir l’artifice de celui des personnages, de la nièce avide de toucher l’héritage de son oncle à l’amoureuse transie et de plus en plus fausse dans ses minaudages.


Le fameux repas (© Viktor Sentsov)
La pièce saute sans arrêt du tragique au comique et inversement, sans jamais choquer, et offre ainsi à la fois des trésors d’instants dramatiques et de jouissives scènes cocasses. Citons, dans la seconde catégorie, l’incroyable dîner de famille où chacun attend bien sagement, sa serviette autour du cou, que le père finisse sa digression sur la stratégie de guerre de Napoléon pour que le domestique puisse enfin servir le repas. Et évoquons, dans la première catégorie, la scène finale où l’intensité dramatique atteint son comble, lorsque la guerre gronde et que le pas des soldats est tout juste suggéré par un tapotement commun des doigts sur des objets ménagers.

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.