X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Campus
BCF : L’humour acerbe de Kheiron
Après avoir été ouvert samedi dernier avec Le Grand Gars-là de magie orchestré par Eric Antoine, le Banane Comedy Festival se poursuit. Et c’est Kheiron qui a mis le feu au Rolex Learning Center ce mardi 8 avril.

Quelques mots tout d’abord sur la première partie du spectacle, assurée par Marina Rollman. La gagnante du Banane Comedy Club pratique un humour intelligent et tout en modestie mais carrément efficace. Ses vannes condensées sur une dizaine de minutes ont pu paraître passer du coq à l’âne mais n’en furent pas moins drôles pour autant. Elle a donc dispensé un bon moment d’humour, trop court, dirigeant directement la soirée dans le bon sens et laissant entre les mains de Kheiron un public bien échauffé !


One man show classique en apparence, Libre éducation est en fait plus que ça. Car la particularité de Kheiron est d’énormément interagir avec le public. Il manie alors l’improvisation avec brio, jouant sur le hasard des réactions de la salle. Et tout s’est bien déroulé ce soir-là, le public a bien fait son job. « Le public a été chaleureux, réactif, j’ai l’impression que ça s’est bien passé de leur côté à eux aussi. En tout cas il y avait tous les ingrédients d’une soirée réussie», nous dit-il après le spectacle. Une belle participation liée au type de public, soit en majeure partie des étudiants ? « Que ce soit des étudiants français, belges, suisses ou québécois, il y a une énergie, une envie de rigoler, quelque chose d’assez incroyable, la jeunesse, en fait ! »
Durant ces deux heures de spectacle, tout le monde en prend pour son grade, lui le premier. Kheiron traite vraiment de tous les sujets, partant du principe que l’on peut rire de tout. Il pratique alors un humour acerbe dont la moitié des victimes est dans la salle. Extrêmement observateur, il scrute son public, pendant tout le show. Alors gare aux doyens de la salle, à ceux qui le fixeraient les bras croisés ou encore espéreraient filer discrètement aux toilettes ! Tout est sujet à être relevé. Ceci permet de rendre chaque représentation unique. L’humoriste a une base de spectacle qui dure une heure à peu près. Le reste ne dépend que des aléas de la soirée, et c’est ainsi le 50 % du spectacle qui se construit sur l’instant. « Tout dépend des gens que j’ai en face de moi, si le public a envie de rire ou pas ! » Son record est un show de 2 heures 45 ! Mais attention, improvisation ne veut pas dire qu’il ne suit pas de fil conducteur. « C’est comme si j’étais dans un long couloir, et que sur ma route il y avait plein de chambre différentes. Et je choisis d’y rentrer s’il s’y passe quelque chose d’intéressant. Mais après je ne reviens pas sur mes pas, continue toujours dans ce couloir. » En tout cas ce côté malléable du spectacle et la proximité avec le public rendent quelque chose de très réussi et on a parfois même l’impression d’être plus dans le salon d’un ami que dans une salle de plusieurs centaines de personnes !
Si les interventions du public sont le moteur des soirées, il peut arriver que certaines réactions soit inattendues, avec lesquelles il est difficile de jouer sans plomber le moment. Si vous voulez un conseil, lorsque vous assistez à un spectacle d’humour, vous n’êtes pas là pour faire des blagues mais pour rire à celles de la personne sur scène. Quelqu’un n’était pas au courant de cette habitude mardi soir. Alors, Kheiron, que faire des relous ? « J’ai l’impression de l’avoir calmé sans me le mettre à dos. J’ai été un peu dur au début mais j’ai vu que je l’avais récupéré et qu’il rigolait à nouveau. Le public lui a bien fait comprendre qu’il était un peu lourd, donc je me suis servi de l’énergie de la salle. »

Ne se tenant pas qu’au stand up, Kheiron s’adonne aussi au rap. C’est en musique qu’il fait son entrée et sa sortie, cette dernière à la fois totalement improvisée et parfaitement assurée. Précisons qu’il a récemment sorti un album, Entre vos mains.
S’il y a encore une particularité à relever au sujet du travail de Kheiron, c’est la franchise qu’il apporte à ses vannes. Traitant de tous les sujets, il peut faire rire d’un rendez-vous chez le proctologue comme de la Shoah ou des cités françaises. Mais toutes ses anecdotes sont véridiques. Et il est un point important pour l’humoriste, celui des différences, de nationalité particulièrement. Affirmant qu’il « déteste tout le monde pareil », il finit sur une belle leçon, avec laquelle on ne saurait être que d’accord. Il n’y a aucune fierté à tirer de son origine géographique, c’est trop facile, on n’a rien fait pour l’acquérir. C’est de ce qu’on accomplit dont on peut être fier. C’est par le rire que Kheiron a choisi de faire passer ce beau message.
Libre éducation est donné depuis maintenant deux ans à Paris, mais n’a-t-on pas l’impression de se répéter au bout de tant de représentations ? « Tu continues toujours d’avoir du plaisir à raconter parce que tu obtient un rire en réaction. Ça te flatte et ça te donne envie de continuer. Ce n’est pas comme réciter un texte ou raconter une histoire. Quand tu racontes un truc marrant, tu reçois du rire. Alors c’est toujours plaisant d’obtenir ce retour. Ce que je n’aime pas c’est quand ça devient répétitif, alors dès que j’entends quelque chose de particulier, que je vois quelqu’un réagir bizarrement, j’essaie de réagir directement pour ne pas m’ennuyer, alors je ne me lasse jamais sur scène. Si vous venez me voir demain à Paris ce sera un autre spectacle !»

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.