X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Campus
BCF : Une soirée d’ouverture magique
Ce weekend, le flambant neuf SwissTech Convention Center était inauguré en grandes pompes avec le premier des six shows composant le Banane Comedy Festival. Après une première représentation le vendredi réservée aux étudiants et étudiantes de l’EPFL tirés au sort lors d’un concours, le spectacle était redonné hier soir et ouvert à tous, cette fois-ci.


Intitulé Le Grand Gars-là de la Magie, il regroupait ainsi des prestidigitateurs du monde entier se succédant sous la houlette d’Eric Antoine. Ponctuant chaque numéro d’interventions tirées de plusieurs de ses spectacles, le grand magicien (plus de deux mètres, tout de même !) a parfaitement rempli son rôle de maitre de cérémonie. Dès sa première apparition, son mélange si particulier d’humour et de magie, fusionnant sketch et tour, a immédiatement conquis le public.

Complètement vrillé et surexcité, Eric Antoine peut vous sortir six colombes de son veston, un bouquet de fleur de sa manche ou même une boule de bowling de sa chaussure et se révéler l’instant d’après incapable de réaliser le plus basique tour de carte. Jouant brillamment sur le décalage et les ruptures de ton, il alterne les illusions les plus renversantes avec les entourloupes les plus ridiculement visibles. Se crée alors une proximité directe avec le public, tour à tour impressionné par la maitrise de l’artiste puis hilare face à sa maladresse, sa mauvaise foi ou ses emportements inattendus. Car le magicien-humoriste n’y va pas avec le dos de la cuillère lorsqu’il s’agit de s’adresser à l’assemblée : engueulant les spectateurs inattentifs, harcelant les femmes et terrorisant les enfants, son personnage de grand malade n’épargne personne. Dès lors, gare à ceux qui seront appelés à monter sur scène…

Prestidigitateur de talent et comique brillant, Eric Antoine vous émerveille et vous fait rire, vous surprend de bout en bout, pour finir par vous entrainer carrément dans sa propre folie.

Si ce fil rouge de qualité assurait déjà un show largement satisfaisant, le reste de la soirée s’est révélé tout aussi attractif. Quatre autres magiciens ont ainsi présenté chacun un numéro entre deux interventions du géant taré.

Dans un registre proche de celui-ci, le Québécois Vincent C nous a néanmoins gratifié d’un humour beaucoup plus trash : dès le premier tour, faisant mine de passer une aiguille à travers un ballon sans le faire exploser, il finit par se transpercer le bras… Enchainant les gags gras ou absurdes aussi vite que les illusions gores, il a ainsi assuré une efficacité et un rythme tout aussi soutenus que ceux du maitre de cérémonie.

Plus posé, le mentaliste Viktor Vincent a fait monter quatre personnes du public sur scène afin de nous offrir un impressionnant cours de manipulation de l’esprit. Passés quelques sympathiques tours de passe-passe, la démonstration s’est vite complexifiée, l’habile manipulateur parvenant à semer trouble et paranoïa chez ses sujets d’expérience, jusqu’à une issue proprement renversante.

Fringué façon Tron, Théo Dari a quant à lui joué la carte de l’illusion visuelle pure dans un show sons et lumières rappelant fortement la « harpe laser » de Jean-Michel Jarre. Sans être totalement original, donc, et bien qu’un peu trop long, le numéro avait néanmoins de quoi éblouir les mirettes.

Enfin, Enzo Weyne a conclu la soirée par une forme de magie plus classique, gestes théâtraux, fond sonore de blockbuster américain et assistantes bimbos à l’appui. Heureusement, si l’enrobage pouvait agacer, les tours eux-mêmes étaient au final plutôt impressionnants, le magicien parvenant aisément à manipuler l’attention de son public.

Pour cette première soirée du Banane Comedy Festival, le show a donc été assuré : des numéros variés, de la magie sous diverses formes, et bien entendu de l’humour ! Opter pour un tel gala était osé, mais cela s’est finalement révélé être une manière particulièrement originale et festive d’ouvrir ce festival d’humour.

On espère que la suite sera tout aussi entrainante…


Lire notre interview d’Eric Antoine.
Voir le programme complet du Banane Comedy Festival.

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.